lundi 15 août 2016

1983 est aussi un grand crû

Disponible dans les bacs il y a tout juste 33 ans, en plein été au détour d'un bain de mer et d'un rosé bien frais, Flick Of The Switch est un grand album, sous-estimé. Et de ceux qu'on découvrait en grandes ondes chez Tonton Zégut.

Auto-produit par le groupe, brut de décoffrage, il souffre de la comparaison avec ses 3 prédécesseurs, un rien gigantesques, et  si parfaitement produits par Mutt Lange. FOTS est le petit nouveau de la famille qui peine à trouver sa place auprès de trois frères qui ont brillamment réussi.

Album du départ de Phil Rudd qui pense y figurer sur sa totalité (le doute persiste encore) avant son improbable retour en 1994, Flick Of The Switch mérite une écoute attentive et déconnectée de ses ainés prestigieux. Il le mérite amplement.

Et comme on paierait cher pour entendre de nouveau Guns For Hire en live, si tranchant à l'époque en entame de show...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.