jeudi 27 octobre 2016

Cliff Williams, les jours d'avant


Il y a une vie avant AC/DC.

Pour preuve, Cliff fonde le  groupe Home en 1970 avec Laurie Wisefield après la séparation de leur premier combo Sugar. Composé de Mick Stubbs (guitare, chant), Laurie Wisefield (guitare, chant), Mike Cook (batterie) et Cliff (oui, à la basse), Home, qui vient de sortir son premier album "Pause for a Hoarse Horse" en août 1971 connait son heure de gloire le 21 novembre quand le quatuor  ouvre le concert de Led Zeppelin à Wembley. 

Le groupe tourne activement et partage l'affiche avec Argent, The Jeff Beck Group et les Faces. Un second album éponyme parait en 1972 et bénéficie d'un bon accueil (41ème des charts anglais). 

Home ouvre notamment par la suite pour Mott the Hoople au London  Rainbow Theatre en octobre 1972 et Slade en mars 1973. En juillet, sortie du troisième album -concept- du groupe, "The Alchemist", inspiré du roman "Dawn of Magic" de Louis Pauwels, qui hélas ne rencontre pas son public. Mick Stubbs quitte le groupe, les membres restant accompagnent Al Stewart  sur scène aux USA de mai à juin 1974. Une quatrième album est enregistré mais ne verra finalement jamais le jour.

Laurie Wisefield rejoint Wishbone Ash et Cliff forme un nouveau groupe, Bandit. L'album du même nom sort fin 1976 avec Jim Diamondon (chant), Danny McIntosh (guitare), Cliff Williams, James Litherland et Graham Broad à la batterie. Le succès est mitigé et Cliff  s'en va début 1977 auditionner pour un groupe dans lequel deux frères œuvrent avec un certain talent... 

Home, juillet 1973 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.